Conseils de collectionneurs

J’aime l’idée de la collection. J’aime savoir comment les collectionneurs acquièrent des œuvres, rangent leur trésors, se document…

Sur cette page, vous trouverez les conseils avisés de collectionneurs… A bon entendeur !

Les conseils de Serge Astières, collectionneur d’estampe japonaise

J’ai rencontré Serge de retour du Japon, pour en savoir (beaucoup) plus sur l’estampe japonaise. Vous pouvez lire l’entretien complet à ce lien.

  1. Suivez votre cœur ! Si une estampe vous plaît, vous ne pouvez pas vous tromper. L’estampe japonaise n’est pas le meilleur véhicule d’investissement, mais un bon transport pour les passions. 😉
  2. Faites vos recherches. Documentez-vous, apprenez à connaître et à voir. Serge a plus de 400 ouvrages spécialisés dans sa bibliothèque. Se documenter est devenu une seconde nature et un plaisir à part entière.
  3. Les signatures et autres tampons vous en apprennent beaucoup sur le processus de fabrication, et sur la valeur de l’œuvre. Alors apprenez à lire dans les marges ! Et si ce sujet vous intéresse, j’ai un article entier sur les marges et la signature.
La bibliothèque de Serge
La bibliothèque de Serge

Robert G. Rifkin, collectionneur d’estampes expressionnistes

Robert G. Rifkin a collecté, pendant 35 ans, plus de 5000 estampes et 450 livres liés à l’expressionnisme allemand. Il a commencé avec de tous petits moyens, alors que ce mouvement artistique n’était pas très connu à New-York. Il a quelques petites choses intéressantes à nous apprendre…

  1. Un collectionneur a une vision claire en tête, et acquiert des œuvres pour servir cette vision. Celle-ci peut d’ailleurs changer avec les années. Quand vous entendez un amateur dire qu’il n’a plus assez de place, ce n’est pas un vrai collectionneur, car un vrai collectionneur doit acquérir une œuvre coûte que coûte, même s’il doit la ranger sous son lit !
  2. Collectionner requiert 90% de connaissances, et 10% d’œil (ou de goût). D’où l’importance de se documenter un maximum, ou de se lier avec un expert pour se faire conseiller.
  3. La plus grosse erreur qu’un collectionneur puisse faire, est de ne pas acheter un objet qu’il convoite. On achète tous des œuvres qui se révèlent être des erreurs, et ce n’est pas grave. Mais si vous laissez passer un objet que vous désirez, vous allez le regretter…
  4. Sachez reconnaître vos erreurs. On en fait tous ! On achète des pièces mineures, d’artistes éphémères, ou encore des faux… C’est normal, il faut juste le reconnaître et apprendre de ses erreurs.
  5. Les collectionneurs débutant ont souvent le sentiment qu’ils arrivent trop tard pour collectionner telle ou telle chose. Sachez que l’on commence tous trop tard, et les prix ne font que monter ! Ne vous laissez pas décourager.
Robert G. Rifkind en compagnie de l’artiste
Oskar Kokoschka

Leave a Reply